Accueil du site / Mucor / Observation du Mucor au microscope

Observation du Mucor au microscope

 Boîte de Pétri

A partir d’une gélose glucosée au Chloramphénicol (YGC), l’observation au microscope se fait directement sur la boîte à l’objectif X 10 (couvercle retiré). L’observation finale est de X 100 (X 10 pour l’objectif et X 10 pour l’oculaire).

 Technique dite du "scotch"

  • * Sur une lame de verre, déposer 1 goutte de Bleu de Méthylène
  • * Prélever, à l’aide d’un morceau de scotch transparent , le mucor directement dans la boîte de Pétri
  • * Coller ce morceau de scotch directement sur la lame
  • * Observation au microscope à l’objectif x 40 (observation finale x 400)
PNG

Quelques définitions :

  • Mycélium : partie du thalle de certains champignons, formée de filaments enchevêtrés
  • Spore : cellule reproductrice non sexuée
  • Sporange : sac de spores

Comment évaluer les flores microbiennes de l’ambiance ?

Téléchargez la fiche : L’exemple du Mucor ou "poil de chat"

Test des fromages frais

Pour obtenir davantage d’informations sur ce test, consultez la fiche "Comment évaluer les flores microbiennes de l’ambiance ?".

 à l’aide d’un support type GERVAIS ou assimilé qui sera disposé dans les différentes pièces de la fromagerie (suivre l’itinéraire du lait, des fromages)
 identifier les barquettes
 les positionner à différents endroits (près des bacs de calllage, sur les tables d’égouttage, dans le séchoir, cave... couloirs...) après l’activité dans la fromagerie
 retirer l’opercule
 laisser 2 à 3 heures
 les recouvrir à l’aide d’un plastique transparent
 laisser à température ambiante (20°C) pendant 5 à 7 jours (2 jours minimum)
 observer les différentes flores qui se sont installées
 un témoin extérieur est très utile à titre de comparaison
 reporter sur le croquis de la fromagerie les pièces contaminées

Test des boites de pétri posées

 ce test consiste à déposer des boites de pétri contenant de la gélose permettant la croissance des spores de Mucor. Ces boîtes font 90 mm de diamètre. Ces boîtes sont posées aux mêmes endroits que les fromages et dans les lieux que l’on veut contrôler. Il faut veiller à ne pas perturber le résultat en incorporant des spores au moment de la pose et de l’enlèvement
 cette méthode est très imprécise, elle permet seulement de donner un nombre de spores déposées pendant une heure. Pour améliorer l’interprétation, il est possible de raisonner par comparaison entre les différents sites. Il ne faudra pas chercher à comparer les résultats à d’autres fermes.
 deux milieux peuvent être employés : milieu MYA (extrait de malt, extrait de levure, agar, auquel on rajoute du chloramphénicol qui agit comme antibactérien) et le milieu MYA auquel on rajoute du kétoconazol qui inhibe les autres moisissures mais permet la croissance de mucor.

Dénombrement des spores par capteurs d’air (bio collecteur)

 le bio collecteur permet de mesurer le nombre de moisissures présentes dans un endroit donné (mesure quantitative), tandis qu’une boîte posée évalue le nombre de spores reçues par un fromage pour une durée déterminée (mesure qualitative).
 c’est une analyse par prélèvement d’un volume d’air déterminé.
 c’est un appareil qui aspire l’air et projette les particules contenues dans l’air sur une boîte de Pétri au travers d’un crible de prélèvement. Les particules sont collectées à partir de la taille de 0,3 micron.
 pour les mesures que nous souhaitons faire (ambiance avec activité humaine, air extérieur ...), un volume de 100 à 200 litres doit être aspiré. Une table de lecture permet d’exprimer les résultats obtenus en nombre le plus probable de germes collectés par mètre cube d’air.

Technique de congélation des caillés

Téléchargez le protocole de fabrication

Supports d’intervention

Téléchargez le document d’intervention

Fiche technique destinée au producteur

Téléchargez la fiche